top of page
Rechercher
  • Béatrice POUPLIN

Comment gérer un mal-être ?

Dernière mise à jour : 21 déc. 2022


Il vous arrive parfois au cours de votre vie, de ressentir un sentiment d'inconfort ; un sentiment qui n'engage pas votre vie, non, mais qui vous laisse avec un truc à l'intérieur qui gêne et dont on aimerait bien s’en débarrasser. Mais comment faire ?



Un mal-être peut être assimilé à un état d’être négatif, un « mal-aise ». Vous vous sentez dans un état qui ne vous convient pas, qui est qualifié de « désagréable ». Ce malaise engendre un état d’âme qui s’installe plus ou moins au quotidien. Il laisse apparaître de la tristesse, qui n’est pas en rapport avec les situations de votre vie de tous les jours. Vous ressentez un manque, un vide inhabituel. A cela, s’ajoute un stress, ou de l’angoisse. Des souffrances psychologiques et psychiques peuvent apparaître dans certains cas. Un sentiment de « fatalité » naît progressivement. Vous ne vous sentez pas « dans » la vie qui se veut joyeuse et agréable.


Un deuil, une rupture, une naissance, un licenciement ou le burn-out et la maladie peuvent être les déclencheurs de votre état de fatigue mentale. C’est comme-ci votre être accusait le coup et vous laissait en mode « off ». Mais, le temps passe et vous vous demandez comment être ou redevenir cette personne joyeuse qui était ou dont vous rêvez d’être. Dans beaucoup de cas, le début de cet état peut être moins évident, moins flagrant mais pas pour autant plus insignifiant.


Suivant l’intensité de votre mal-être et de la durée depuis laquelle vous vous débattez dans ce marasme, votre caractère peut en pâtir en adoptant des comportements colériques voire agressifs. Le silence peut être votre solution refuge. Vous vous isolez alors des autres et vous vous refermez sur vous-même. D’autres vont se réfugier dans le tabagisme, l’alcoolisme pour se remplir d’addictifs considérées comme apportant de la joie. Les compulsions alimentaires font aussi parties de ce panel pour combler un vide intérieur et le manque de plaisirs. Pour un jeune, le climat scolaire peut être vécu comme éprouvant et la stigmatisation peut conduire à un repliement sur soi.


Les méthodes qui vous disent de prendre le soleil pour augmenter votre taux de vitamine D, de vous aérer, de faire du sport et de la cohérence cardiaque sont de bons conseils. Dans certains cas, ils peuvent suffire.

Mais, souvent, ces méthodes restent soit inaccessibles parce qu’elles demandent une énergie que vous n’avez pas, soit elles vous paraissent stériles car sans conviction. Vécu ainsi, vous voilà investit d’un sentiment d’échec, de tristesse et d’incompréhensions de vous-même et vous rendent alors, déprimés.




Le mal-être demande à être pris en considération. Je dirais même qu’il demande toute votre attention. Il demande à être « gérer ». Mais pas géré de l’extérieur, pas de manière à montrer bonne figure, non. Géré à l’intérieur de vous, géré et observé, géré et écouté, géré et ressenti, géré et transformé.




Spécialiste du dialogue avec l’inconscient, je vous


accompagne pour vous ouvrir à cette partie de vous-même, cette partie souvent insoupçonnée. Ce monde caché contient de manière cryptée émotionnellement toute la mémoire de vos problèmes ainsi que toutes vos solutions les meilleures pour vous.


Si vous souhaitez alléger votre tête des charges émotionnelles qu'elle porte et retrouver la joie et le plaisir de vivre, je vous invite à me rencontrer.


Contactez-moi au 07 83 68 85 41




Béatrice Pouplin, Hypnothérapeute du changement rapide et deshypnose

Béatrice Pouplin Hypnothérapeute à La Valette du Var – Toulon.


Si vous souhaitez en savoir plus, et avoir des réponses à vos questions, je vous invite à utiliser le formulaire "contact" situé dans le menu.






21 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page